Le travail de terrain au Japon : enjeux et spécificités

Journée d’étude du 18 mars 2015

(Maison de la recherche de l’université de Toulouse Jean Jaurès)

Organisée par les étudiants de M2 de la section de japonais de l’université de Toulouse Jean Jaurès (Sylvain Enjalbert et Félix Portier)

affiche

Au-delà des méthodologies, l’expérience sur le terrain est unique et personnelle. Chaque chercheur a ainsi une approche différente du travail de terrain. Nous proposons donc de réunir des universitaires de différents horizons, sociologues et anthropologues, ayant tous effectué une étude sur le terrain au Japon. Chacun pourra ainsi nous enrichir de son expérience et exposer son point de vue. Après plusieurs conférences, nous mettrons en perspective les différences et les similitudes autour d’une table ronde dirigée par Christian GALAN, pour une approche plus large du travail de terrain au Japon.

Les interventions en vidéo :

Aline Henninger : “Mener une enquête de terrain dans une école primaire au Japon”
http://s.univ-tlse2.fr/bdwsbu

Audrey Soula : “Exil, (re)constructions identitaires et mobilités contemporaines : migrations depuis et vers les îles Amami”
http://s.univ-tlse2.fr/sjxbjt

Aurore Deramond : “Pratiques et usages dans les cybercafés d’Osaka”
http://s.univ-tlse2.fr/mhetkd

Grégory Beaussart : “Entre chasse aux bêtes ignorées et gestion des catastrophes : pratiquer le terrain dans un Japon contemporain”
http://s.univ-tlse2.fr/xgsaqo

Mélanie Hours : “Enquêter des deux côtés du guichet : une expérience dans un bureau d’aide sociale au Japon”
http://s.univ-tlse2.fr/gtvbxr

Moeko Minagawa : “Réalités de la mise en place d’un programme pour la compréhension du nucléaire dans les écoles”
http://s.univ-tlse2.fr/svqora

Yukiko Tsujiyama : “Travailleurs journaliers et précarité dans le quartier de Kotobuki”
http://s.univ-tlse2.fr/pkucvh


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
m2gumi (11 mars 2015). Le travail de terrain au Japon : enjeux et spécificités. Les mondes japonais. Consulté le 13 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/rlxn


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.