Pas de spectateurs pour les J.O. : comment raviver la flamme ?

Par Pablo Benavides-Barkate

La question du bon déroulement des Jeux Olympiques au Japon se trouve encore une fois au centre de l’actualité. En février 2021, Hashimoto Seiko (née en 1964) succédait à Mori Yoshirō (né en 1937) après ses propos misogynes, et assurait que les Jeux Olympiques ne se tiendraient pas sans spectateur, invoquant l’importance du public pour les athlètes1. La question de la sécurité lui tient cependant plus à cœur qu’à Mori, qui faisait passer le contexte et précautions sanitaires au second plan. Un mois après, la situation semble avoir changé : l’information n’est pas encore officielle, mais de nombreuses sources indiquent que les épreuves pourraient se dérouler à huis clos, avec les Japonais pour seuls spectateurs. Il faudra attendre le 25 mars, date de la reprise du relais de la torche olympique, pour que les autorités livrent un avis définitif. Un tel dénouement aurait bien évidemment des conséquences discutables, mais les sondages effectués auprès de la population japonaise au début du mois de mars 2021 montraient que 77 % des interrogés étaient contre la venue des spectateurs, craignant une explosion du nombre de contaminations par la COVID-19 et surtout l’introduction de nouveaux variants particulièrement contagieux sur le territoire2. Un autre report comme une annulation pure et simple des événements auraient cependant des conséquences désastreuses, à la fois politiquement et économiquement, et semblent donc hors de question. Malgré une opposition importante à la venue de spectateurs étrangers, on note une amélioration dans l’opinion quant à la tenue des épreuves : 80 % des Japonais interrogés au mois de janvier 2021 se disaient pour une annulation ou un report, contre 58 % au début du mois de mars, soit une baisse de plus de 20 %3. Le doyen du Comité International Olympique (CIO), Dick Pound, imputait cette forte opposition à une mauvaise communication de la part du gouvernement japonais sur la gestion et les mesures à prendre. Il est donc raisonnable de penser que l’arrivée de Hashimoto Seiko à la direction du comité d’organisation des Jeux Olympiques soit la cause de la baisse du taux dans les sondages.

En janvier 2021, Miyamoto Katsuhiro, professeur honoraire à l’Université du Kansai, prévoyait qu’une tenue des épreuves sans spectateur entraînerait une perte de près de 2,5 billions de yens, résultant en une baisse de consommation des ménages, du tourisme et d’opportunités commerciales4. Ce même professeur avait estimé en mars 2020 qu’un report d’un an des Jeux coûterait une somme avoisinant les 640 milliards de yens au Japon5. Il est difficile à l’heure actuelle de déterminer si ces estimations s’avéreront juste ou non, mais il est certain que l’absence de public étranger portera un coup à l’économie. Néanmoins, la bonne organisation de l’événement ne sera pas aisée, même à huis clos. La présence nécessaire de médecins et infirmières, en plein milieu d’une campagne de vaccination qui sera probablement toujours en cours en juillet, alourdira encore un peu plus le fardeau qui pèse sur le système de santé japonais, déjà confronté à un manque de lits et d’effectifs. Il reste que, même dans une bulle, la tenue des Jeux Olympiques vaut mieux économiquement qu’un ajournement, et les membres du CIO ont bien fait savoir qu’ils respecteraient la décision du Japon à ce sujet6.

Notes

  • [1] « New Tokyo Olympic chief says games without spectators not the plan », Nikkei Asia, 26 février 2020.
  • [2] Takemoto Yoshifumi, Gallagher Chris, « Japan to keep foreign spectators away from Tokyo Olympics, sources say », com, 10 mars 2021, « 東京五輪、国民の 4 分の 3 以上が海外客受け入れに反対 », AFP BB News, 8 mars 2021.
  • [3] « Most in Japan ‘interested in Olympics’ but don’t want them to happen: Yomiuri poll », 3 mars
  • [4] « Japanese economy would take ¥2.4 trillion hit with no spectators for Olympics », The Japan Times, 23 janvier
  • [5] Nannichi Keiko, Hashida Masaki, « Olympic delay may cause estimated 640 billion yen in economic losses », 24 mars 2020.
  • [6] « バッハ会長、海外客扱い「日本の決断尊重」=新型コロナ、偽陽性対策も―IOC総会 », com, 13 mars 2021.

Bibliographie


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.