Le golf et les femmes ne feraient-ils donc pas bon ménage ?

Par Lauren Quilès

 

Le golf n’a été réintroduit, qu’après une courte apparition dans les Jeux olympiques de 1900 puis de 1904, comme une discipline olympique seulement en 2016, pour les Jeux de Rio. Cela pourrait être la fin heureuse d’un combat et pourtant l’histoire est bien loin d’être finie. Lire la suite

Omotenashi : une hospitalité désintéressée ?

Par Sonny Bardot

La sélection de Tôkyô aux Jeux Olympiques a été très fortement associée à un mot en particulier. Il s’agit de omotenashi おもてなし, l’hospitalité désintéressée et généreuse qui refléterait un sens de l’accueil humble et inhérent à la culture japonaise.  Le discours de présentation de candidature de la ville de Tôkyô par la présentatrice Takigawa Christel 滝川クリステル, qui en a fait l’argument principal des qualités de la ville, fut alors très médiatisé. Elle le présente comme un sentiment « qui remonte à l’époque de [leurs] ancêtres » et le terme sera au centre des projets d’aménagement de la ville . En effet, les Japonais semblent penser que l’organisation des J.O. passent autant par le bon déroulement des événements sportifs que par un accueil exemplaire des athlètes et des visiteurs. Lire la suite

Les J.O. de Tôkyô 2020 : pour quelles innovations et pour quel héritage ?

Par Nathan Naïb

Notre axe de recherche portera sur les thématiques de l’innovation et de l’héritage dans la préparation des J.O. de Tôkyô 2020. Nous nous demanderons ce qui signifie l’idée d’innovation dans le cadre des jeux olympiques japonais. En quoi l’organisation des J.O. à Tôkyô va-t-elle décider de l’orientation du développement des industries, des technologies et de l’urbanisme ? Sur quoi portera cet héritage qui sous-entend également une vision du passé particulière ? Lire la suite

Tôkyô 2020 : Le revers de la médaille

Par Lauren Quilès

Le 13 septembre 2013, à Buenos Aires, le Comité Olympique annonce son verdict. La ville qui accueillera les Jeux olympiques de 2020 sera Tôkyô. Les Japonais sont en liesse suite à cette dernière annonce. Le Premier Ministre Abe Shinzô 安倍 晋三 (né en 1954) déclare lors d’un discours que les Jeux olympiques sont une bénédiction pour le Japon, qui vient d’essuyer la catastrophe de Fukushima. Selon un sondage effectué par le CIO[1], 70% des Japonais sont favorables à l’accueil des Jeux olympiques. Mais qu’en est-il des 30 % qui restent ? Lire la suite