Omotenashi : gadgets technologiques et personnes âgées

Par Sonny Bardot

Le Japon est un des pays qui souffrent le plus de la chute de la natalité et du vieillissement de sa population. En effet, 25% des Japonais ont plus de 65 ans, et ce nombre est en constante augmentation (on estime le pic final aux alentours des années 2060…). Les effets sont déjà là, plus de 400 écoles ferment chaque année et la baisse du nombre de travailleurs menace le dynamisme économique, sans compter qu’il devient préoccupant de trouver la main d’oeuvre nécessaire à ces personnes âgées. Lire la suite

Uchi-Soto : pont ou démarcation ?

Par Sonny Bardot

Comment introduire les notions de uchi 内 et soto 外 sans être caricatural ou, à l’inverse, sans s’éterniser sur les nuances que le concept exige d’expliquer ? Il est évidemment question d’une barrière séparant ce qui nous semble familier (uchi, soit « l’intérieur ») de ce qui nous est étranger (soto, soit « l’extérieur ») [1]. Elle est synonyme de frontière mais elle permet aussi cohérence entre les groupes. Lire la suite

Omotenashi, le principal défaut de l’hospitalité à la japonaise ?

Par Sonny Bardot

Sur toutes les lèvres depuis que Takigawa Christel 滝川クリステル l’a utilisé pour promouvoir Tôkyô comme ville d’accueil des Jeux olympiques de 2020, omotenashi serait (sic) un sens profond de l’hospitalité irréprochable, désintéressée, « ancestrale » et inhérente à la société japonaise. Lire la suite

Omotenashi : une hospitalité désintéressée ?

Par Sonny Bardot

La sélection de Tôkyô aux Jeux Olympiques a été très fortement associée à un mot en particulier. Il s’agit de omotenashi おもてなし, l’hospitalité désintéressée et généreuse qui refléterait un sens de l’accueil humble et inhérent à la culture japonaise.  Le discours de présentation de candidature de la ville de Tôkyô par la présentatrice Takigawa Christel 滝川クリステル, qui en a fait l’argument principal des qualités de la ville, fut alors très médiatisé. Elle le présente comme un sentiment « qui remonte à l’époque de [leurs] ancêtres » et le terme sera au centre des projets d’aménagement de la ville . En effet, les Japonais semblent penser que l’organisation des J.O. passent autant par le bon déroulement des événements sportifs que par un accueil exemplaire des athlètes et des visiteurs. Lire la suite