Au-delà du nationalisme : Les Jeux olympiques et les tentatives japonaises de communication internationale

Par Suzuki Kenzô

Les Jeux olympiques, auxquels on fait souvent référence comme le festival de la paix, ont été commencés pour établir l’idée du « véritable internationalisme » par baron de Coubertin (1863-1937). Pourtant, on a parfois bénéficié de cet événement sportif aussi pour le nationalisme ou l’idéologie comme à Berlin en 1936, à Moscou en 1980 et Los Angeles en 1984. Autrement dit, les JO devraient être idéalement une réalisation du multiculturalisme, mais sont en réalité souvent empreints de nationalisme. Dans cette perspective, comment s’organise concrètement la communication autour des JO de 2020 ? Lire la suite

Omotenashi, le principal défaut de l’hospitalité à la japonaise ?

Par Sonny Bardot

Sur toutes les lèvres depuis que Takigawa Christel 滝川クリステル l’a utilisé pour promouvoir Tôkyô comme ville d’accueil des Jeux olympiques de 2020, omotenashi serait (sic) un sens profond de l’hospitalité irréprochable, désintéressée, « ancestrale » et inhérente à la société japonaise. Lire la suite

Jeudis du Japon, Iwasaki Yôko, le 09 mars 2017

« What is Kôdô? The Traditional Japanese art of scents and synesthesia »

Conférence de Mme Iwasaki Yôko (Kyôto Saga University of Arts), dans le cadre du cycle de conférences Les Jeudis du Japon (CEJ – antenne de Toulouse), le 09 mars 2017.

La conférence sera suivie d’un atelier découverte « à l’écoute du parfum » (kô o kiku)

Lire la suite

Le golf et les femmes ne feraient-ils donc pas bon ménage ?

Par Lauren Quilès

 

Le golf n’a été réintroduit, qu’après une courte apparition dans les Jeux olympiques de 1900 puis de 1904, comme une discipline olympique seulement en 2016, pour les Jeux de Rio. Cela pourrait être la fin heureuse d’un combat et pourtant l’histoire est bien loin d’être finie. Lire la suite

Omotenashi : une hospitalité désintéressée ?

Par Sonny Bardot

La sélection de Tôkyô aux Jeux Olympiques a été très fortement associée à un mot en particulier. Il s’agit de omotenashi おもてなし, l’hospitalité désintéressée et généreuse qui refléterait un sens de l’accueil humble et inhérent à la culture japonaise.  Le discours de présentation de candidature de la ville de Tôkyô par la présentatrice Takigawa Christel 滝川クリステル, qui en a fait l’argument principal des qualités de la ville, fut alors très médiatisé. Elle le présente comme un sentiment « qui remonte à l’époque de [leurs] ancêtres » et le terme sera au centre des projets d’aménagement de la ville . En effet, les Japonais semblent penser que l’organisation des J.O. passent autant par le bon déroulement des événements sportifs que par un accueil exemplaire des athlètes et des visiteurs. Lire la suite

Les J.O. de Tôkyô 2020 : pour quelles innovations et pour quel héritage ?

Par Nathan Naïb

Notre axe de recherche portera sur les thématiques de l’innovation et de l’héritage dans la préparation des J.O. de Tôkyô 2020. Nous nous demanderons ce qui signifie l’idée d’innovation dans le cadre des jeux olympiques japonais. En quoi l’organisation des J.O. à Tôkyô va-t-elle décider de l’orientation du développement des industries, des technologies et de l’urbanisme ? Sur quoi portera cet héritage qui sous-entend également une vision du passé particulière ? Lire la suite

Tôkyô 2020 : Le revers de la médaille

Par Lauren Quilès

Le 13 septembre 2013, à Buenos Aires, le Comité Olympique annonce son verdict. La ville qui accueillera les Jeux olympiques de 2020 sera Tôkyô. Les Japonais sont en liesse suite à cette dernière annonce. Le Premier Ministre Abe Shinzô 安倍 晋三 (né en 1954) déclare lors d’un discours que les Jeux olympiques sont une bénédiction pour le Japon, qui vient d’essuyer la catastrophe de Fukushima. Selon un sondage effectué par le CIO[1], 70% des Japonais sont favorables à l’accueil des Jeux olympiques. Mais qu’en est-il des 30 % qui restent ? Lire la suite

Jeudis du Japon – « L’enfance dans la période d’Edo et l’ère Meiji », 17 novembre 2016

Journée « L’enfance dans la période d’Edo et l’ère Meiji » dans le cadre des Jeudis du Japon, Cycle de conférences organisé par le Centre d’études japonaises – Antenne de Toulouse (INALCO, EA 1441), le 17 novembre 2016, 14h00-18h00, avec :

  • Michael Kinski (Frankfurt University) :
    Masanari and other children. On the conceptions of childhood in Edo period Japan
  • Bettina Gramlich-Oka (Sophia University, Tôkyô)
    Children in the records of a scholar’s household in the late Tokugawa period
  • Harald Salomon (Humboldt Universität zu Berlin)
    « The Paradise of Children » : Western Perceptions of Childhood in Meiji Japan

cej-toulouse-2016-17-novembre

Japon : vers la fin du régime d’après-guerre ? (24 mars 2016)

Journée d’étude des M2 2015-2016 dans le cadre de leur séminaire de méthodologie, le 24 mars 2016 (Université Toulouse Jean-Jaurès)

Nous avons collectivement choisi de mettre en place une journée d’études se proposant de faire un état des lieux, de dresser le bilan des différentes réformes conservatrices menées par Abe Shinzô 安倍晋三et le gouvernement depuis 2012. L’intitulé et la description de cette journée sont les suivants :

Japon : vers la fin du régime d’après-guerre ?
– Un point sur les réformes néo-conservatrices menées au Japon – Lire la suite